Site pour les bibliothécaires

Prix des bibliothèques

Renseignements généraux

Depuis 2007, les Prix des bibliothèques du Club de lecture d’été TD récompensent les programmes novateurs et efficaces mis en œuvre par les bibliothèques canadiennes pour promouvoir la lecture estivale. Un prix est décerné dans chaque volet : francophone et anglophone.

Les Prix des bibliothèques sont parrainés par le Groupe Banque TD, qui contribue par son soutien constant et généreux à améliorer les capacités de lecture des enfants au Canada. Ils visent à encourager l’excellence dans les programmes de lecture d’été :

en soulignant la créativité des employés de bibliothèque pour motiver les enfants à lire grâce au Club de lecture d’été TD

en encourageant les partenariats communautaires qui renforcent les compétences en lecture des enfants

en facilitant l’échange d’information entre les bibliothèques pour qu’elles puissent créer des programmes de lecture d’été exemplaires

Pour vous inscrire, vous devez figurer sur la liste des bibliothèques ayant participé au Club de lecture d’été TD en 2022.

Prix décernés

Premier prix (un par volet : francophone et anglophone)

  • 8 000 $ que le lauréat pourra investir dans la section jeunesse de sa bibliothèque
  • une plaque honorifique
  • une mention dans un communiqué de presse national
  • une invitation à la cérémonie de remise des prix

Deuxième prix (un par volet : francophone et anglophone)

  • 4 000 $ que le lauréat pourra investir dans la section jeunesse de sa bibliothèque
  • une plaque honorifique
  • une mention dans un communiqué de presse national
  • une invitation à la cérémonie de remise des prix

Troisième prix (un par volet : francophone et anglophone)

  • 2 000 $ que le lauréat pourra investir dans la section jeunesse de sa bibliothèque
  • une plaque honorifique 
  • une mention dans un communiqué de presse national

Les lauréats seront dévoilés lors de conférences réunissant des bibliothèques publiques.

Candidatures pour 2022

Vous avez jusqu’au 14 novembre 2022 pour soumettre votre candidature en remplissant le formulaire d’inscription.

Qui peut s’inscrire aux Prix des bibliothèques?

Pour vous inscrire aux Prix des bibliothèques, vous devez :

  • être une bibliothèque publique (ou une succursale d’une bibliothèque publique) ayant participé au Club de lecture d’été TD en 2022 pour une période d’au moins 6 semaines
  • accepter de faire la promotion de votre programme du Club de lecture d’été TD et de partager vos stratégies et vos succès lors d’ateliers ou sur le site Web du Club
  • avoir rempli et soumis le formulaire de statistiques et d’évaluation du Club   

Note : Les lauréats d’un prix ne peuvent soumettre leur candidature les trois années suivantes.

Les bibliothèques intéressées doivent présenter une seule candidature par an, dans le volet francophone ou anglophone.

Modalités d’inscription

  1. Prenez connaissance des critères d’évaluation pour les Prix des bibliothèques du Club de lecture d’été TD.
  2. Remplissez le formulaire d’inscription pour 2022.
  3. Joignez un texte d’au plus 2 000 mots présentant votre programmation estivale pour le Club de 2022.
  4. Incluez des documents d’appui (photos/images ou une courte vidéo).
  5. Envoyez le tout à ashley-ann.brooks@bac-lac.gc.ca d’ici le 14 novembre 2022.

Critères d’évaluation (à venir)

Pour plus d’information, communiquez avec votre coordonnateur provincial ou territorial, ou écrivez à ashley-ann.brooks@bac-lac.gc.ca.

Comités de sélection

  • Deux comités de sélection évalueront les candidatures : un comité francophone et un comité anglophone. Un administrateur indépendant coordonnera leur travail, lui-même supervisé par Bibliothèque et Archives Canada. 
  • Pour chaque comité, l’administrateur nommera au moins trois membres reconnus à l’échelle nationale.
  • Les membres seront issus des domaines de la littérature jeunesse, de la bibliothéconomie, de l’alphabétisation ou de l’éducation.

Prix des bibliothèques 2021

Bibliothèque et Archives Canada, de concert avec la Bibliothèque publique de Toronto et le Groupe Banque TD, a le plaisir d’annoncer les lauréats des Prix des bibliothèques du Club de lecture d’été TD 2021.

Depuis 2007, les Prix des bibliothèques récompensent les programmes du Club les plus novateurs et efficaces mis en œuvre dans les bibliothèques publiques du pays, tant en français qu’en anglais.

Premier prix (8 000 $)

Volet francophone

Le jury tient à souligner l’organisation exceptionnelle de la toute première édition du Club de lecture d’été TD de la Bibliothèque municipale de Donnacona. Les efforts de cette petite équipe ont attiré une centaine de lectrices et de lecteurs, qui ont lu près de 900 livres au cours de l’été. Des objectifs de lecture individuels et collectifs ont permis aux enfants de progresser à leur rythme tout en créant un sentiment d’appartenance, ce qui a certainement contribué au succès du Club.

Des pochettes avec des suggestions de lectures sur divers sujets, une mosaïque regroupant les coups de cœur des jeunes et une salle d’attente éducative ont aussi motivé les enfants à atteindre leurs objectifs.

Le personnel de la Bibliothèque a fait preuve d’une grande souplesse pour accommoder tous les groupes d’âge et les types de lecteurs. Le jury applaudit la mise en place d’un élément exceptionnel : un atelier de lecture efficace qui proposait des stratégies et des livres adaptés, en plus de conseiller et d’outiller les parents.

Le jury salue également le caractère inclusif du programme, qui proposait aux familles du matériel adapté aux enfants présentant des difficultés de lecture. À Donnacona, les jeunes lecteurs dyslexiques, autistes ou ayant une déficience visuelle ou auditive ont pu prendre part aux activités du Club et profiter du plaisir de lire.

(Voir la vidéo de la Bibliothèque municipale de Donnacona)

Volet anglophone

Le jury a décidé à l’unanimité de décerner le premier prix du volet anglophone à la Bibliothèque de district de Penhold. Le personnel a fait des pieds et des mains pour que les enfants développent leurs aptitudes en lecture malgré les restrictions sanitaires. Grâce à son programme mobile de lecture estivale, un employé s’est rendu chaque semaine au domicile des 33 familles inscrites pour leur offrir des services de bibliothèque. Les enfants avaient droit à une heure du conte et à diverses activités, en plus de recevoir un bricolage mystère.

La Bibliothèque a également organisé des séances de lecture accompagnée. Deux fois par semaine, les enfants de 6 à 11 ans pouvaient réserver une plage horaire de 30 minutes, pendant laquelle un ou une bibliothécaire lisait avec eux et les aidait à trouver des livres adaptés à leur âge. Elle a aussi créé des activités pour tous les groupes d’âge, y compris les adolescents.

Grâce au dévouement de son personnel, la Bibliothèque a réussi à attirer 155 nouveaux participants au Club.

(Voir la vidéo en anglais de la Bibliothèque de district de Penhold)

Deuxième prix (4 000 $)

Volet francophone

Le jury a été très impressionné par la vaste gamme d’activités conçues et offertes par la Bibliothèque de Kirkland. Malgré un été truffé de défis et de restrictions sanitaires changeantes, les organisateurs ont réussi à faire du Club de lecture d’été TD un événement rassembleur et dynamique. Résultat : les prêts de livres jeunesse ont doublé!

En plus de créer plusieurs partenariats avec la communauté, la Bibliothèque a fait preuve de débrouillardise en adaptant avec brio ses activités pour les rendre accessibles en ligne. Une impressionnante fête de clôture en plein air est venue couronner les efforts en lecture des enfants. Lors de cet événement, la Bibliothèque de Kirkland a eu l’excellente idée d’offrir des ateliers avec un auteur et une illustratrice de la région. Du coup d’envoi aux célébrations de clôture, elle a réussi à faire de la lecture une activité pour tous! 

(Voir la vidéo de la Bibliothèque de Kirkland)

Volet anglophone

La Bibliothèque publique de Melville s’est démarquée par ses thèmes hebdomadaires étroitement liés aux compétences en lecture. Son attrayante programmation du Club mettait aussi l’accent sur la diversité et l’inclusion.

Chaque semaine, la Bibliothèque a proposé aux enfants des activités dynamiques et interactives, comme rendre visite à des organismes communautaires ou les recevoir à la Bibliothèque. Ces activités portaient sur de nombreux genres littéraires, allant de la fiction au documentaire. On y abordait une foule de sujets : la saine utilisation des technologies, les femmes noires dans le sport, la vie avec un handicap, l’histoire des pensionnats autochtones, et bien d’autres.

La Bibliothèque a également répondu à l’un des appels à l’action de la Commission de vérité et réconciliation du Canada, en racontant l’histoire des athlètes autochtones au pays. Pour ce faire, elle a organisé la semaine « Metawewin ». En cri des Plaines, ce mot désigne à la fois les jeux et les sports. Il a été choisi pour rendre hommage au peuple nêhiyawak ayant signé le Traité no 4, car la Bibliothèque publique de Melville se trouve sur son territoire. De plus, un membre du conseil tribal local a rendu visite à la Bibliothèque.

Cette dernière a conservé une bonne partie de son achalandage, et elle émet presque autant de nouvelles cartes de bibliothèque qu’avant la pandémie. Elle a même dépassé le nombre d’activités offertes avant la COVID-19!

(Voir la vidéo en anglais de la Bibliothèque publique de Melville)

Troisième prix (2 000 $)

Volet francophone

La Bibliothèque municipale de Chambly a su charmer les membres du jury avec ses idées originales de machine à billes et de cabine photographique. Les participants au Club de lecture TD ont recueilli 543 billes dans la machine, pour un total de 2 715 livres lus pendant l’été.

Une artiste locale a peint sur les fenêtres de la Bibliothèque une œuvre avec un mot caché, devant laquelle les jeunes pouvaient se prendre en photo.

En plus des heures du conte, le personnel a créé une trentaine d’activités pour divers groupes d’âge afin d’inciter les enfants à développer leur créativité, leur esprit logique et leur langage. Enfin, les enfants ont eu droit à un spectacle de cirque pour clôturer ce bel été de lecture. Le jury a été impressionné par le succès du Club : la participation a augmenté de 400 %!

(Voir la vidéo de la Bibliothèque municipale de Chambly)

Volet anglophone

La Bibliothèque publique de Pembroke a impressionné le jury par sa capacité d’intégrer la technologie et les médias sociaux à ses activités, lesquelles accordaient une grande importance à l’apprentissage. Les bricolages misaient sur l’enrichissement du vocabulaire, tandis que les heures du conte, en ligne et en plein air, mettaient la diversité en valeur et encourageaient le bilinguisme.

Le personnel a aussi collaboré avec des intervenants de la communauté pour promouvoir la lecture d’été, en plus d’organiser une activité d’apprentissage avec des membres des Premières Nations. Bref, la Bibliothèque publique de Pembroke a su rendre le Club aussi éducatif que divertissant!

(Voir la vidéo en anglais de la Bibliothèque publique de Pembroke)

Mentions honorables

Volet francophone

Cette année, la Bibliothèque municipale de Mercier a misé sur l’aspect théâtral de la lecture en offrant une impressionnante variété d’activités en lien avec le spectacle et la lecture à voix haute.  
En plus d’un atelier de doublage très original, elle a organisé trois concours, dont un appelant les enfants à écrire un texte inspiré du personnage de la licorne, bien en évidence à la Bibliothèque. La participation au Club ayant augmenté de 85 %, ces initiatives ont manifestement obtenu un franc succès!

La Bibliothèque municipale de Sainte-Julie a réussi à rendre la lecture aussi intéressante qu’amusante. Elle a offert une panoplie d’activités ludiques, comme la lecture à voix haute, la création d’herbiers et la réalisation de recettes et d’expériences scientifiques. Les restrictions sanitaires n’ont pas découragé la Bibliothèque : le personnel s’est déplacé dans les parcs de la ville chaque semaine avec son Escouade du livre, pour y tenir une heure du conte et permettre aux enfants d’avoir accès aux livres dans leur milieu.

Volet anglophone

La Bibliothèque publique d’Oxford a diffusé pendant huit semaines une série vidéo originale intitulée « Les Jeux olympiques de la bibliothèque ». Organisés par des journalistes « officiels » affectés à la couverture des sports de bibliothèque, ces Jeux invitaient les jeunes à se fixer des objectifs de lecture, à découvrir de nouveaux livres et à relever des défis sur le site Web du Club pour les enfants. Même les employés de la Bibliothèque ont participé aux compétitions dans les vidéos, pour montrer aux enfants et aux parents à quel point la lecture pouvait être agréable. Les vidéos ont généré un nombre de vues impressionnant.

Les bibliothécaires ont aussi été choisis pour présenter leur programme olympique lors de la Super conférence 2022 de l’Association des bibliothèques de l’Ontario.

Malgré des ressources limitées et les restrictions sanitaires, la Bibliothèque publique des Six Nations a su proposer un Club de lecture aussi intéressant que divertissant aux jeunes de la région. Leurs trousses à emporter (par exemple « Créez votre propre mini-livre » ou « La capsule temporelle ») comprenaient des activités de vocabulaire à la fois créatives et écologiques. Pour clore le Club de lecture d’été TD, la Bibliothèque a demandé à un invité spécial des Premières Nations de venir présenter des chants traditionnels en s’accompagnant au tambour.

La Bibliothèque publique de Thunder Bay a trouvé un moyen original pour aider les enfants à atteindre leurs objectifs de lecture hebdomadaires : un système de pointage sur le thème du sport, qui permettait d’accumuler des billets de tirage. La réponse des enfants fut impressionnante : 10 288 livres (ou chapitres) ont été lus pendant l’été, et 4 617 billets de tirage ont été distribués!
Pour célébrer les réussites de ses jeunes lecteurs, la Bibliothèque a organisé une fête de clôture semblable à celle des années précédentes. Les enfants ont certainement apprécié leurs sacs remplis de surprises.

À la Bibliothèque municipale de Victoria, une seule personne a organisé le Club de lecture d’été TD, sur le thème de la survie. Les enfants étaient invités à lire, à écrire, ainsi qu’à relever différents défis. Ils ont dévoré de nombreux livres, essayant de dépasser leurs compagnons! On les a aussi invités à parcourir la collection de la bibliothèque pour accumuler des récompenses. 

Prix des bibliothèques 2020

Bibliothèque et Archives Canada, de concert avec la Bibliothèque publique de Toronto et le Groupe Banque TD, a le plaisir d’annoncer les lauréats des Prix des bibliothèques du Club de lecture d’été TD 2020.

Depuis 2007, les Prix des bibliothèques récompensent les programmes du Club les plus novateurs et efficaces mis en œuvre dans les bibliothèques publiques du pays, tant en français qu’en anglais.

Premier prix (8 000 $)

Volet francophone  

La Bibliothèque L’Octogone a atteint avec brio les objectifs qu’elle s’était fixés, malgré une année pour le moins ardue. Elle a su maintenir les liens avec sa clientèle grâce à ses multiples ressources en ligne : site Web, groupe Facebook et Info-lettre.

Face aux circonstances que nous connaissons bien, la Bibliothèque a mis de l’avant les activités numériques. Son site Web, constamment enrichi, a capté l’attention des jeunes tout au long de l’été, et les a encouragés à participer activement à des défis hebdomadaires et des défis éclair.

La Bibliothèque a clairement fait mention des objectifs du Club de lecture d’été TD dans ses activités. De plus, les résultats liés à ces objectifs étaient clairs, précis et convaincants. Mentionnons enfin la mise sur pied d’une activité simple mais novatrice : la promotion de livres par des artistes québécois de littérature jeunesse, un complément en parfaite harmonie avec les principes fondamentaux du Club.

Volet anglophone

Nous avons été impressionnés par tout ce que la Bibliothèque publique de Westmount a réussi à mettre en place pour le Club en 2020, malgré un budget réduit, la très courte planification et un été qui s’annonçait vraiment différent en raison de la COVID-19.

La participation importante des jeunes est le fruit de sa volonté de proposer une vaste gamme d’activités (notamment les visites d’auteurs locaux et un sentier des contes), d’offrir du contenu canadien et de miser sur des moyens de communication efficaces, comme les bulletins d’information électroniques.

Cette bibliothèque de quartier montréalaise a réussi à instaurer un esprit de solidarité communautaire en ces temps difficiles. Elle a fait bon usage des outils promotionnels et du matériel du Club, allant jusqu’à créer ses propres émojis en lien avec les illustrations du Club!

Deuxième prix (4 000 $)

Volet francophone 

Les Bibliothèques de Lachine (plus précisément, la Bibliothèque Saul-Bellow et celle de Saint-Pierre) se sont quant à elles démarquées par leurs ressources et leur originalité. Elles ont notamment sollicité des partenaires communautaires pour créer des défis à l’intention des jeunes et leur donner des idées de lecture. 

Les Bibliothèques ont su faire preuve d’originalité pendant une année pour le moins atypique. Leur fantastique site Web a capté l’imagination des jeunes et leur a procuré un sentiment d’appartenance. Tout un exploit en mode virtuel!

Mais le plus impressionnant demeure sans contredit la création d’un tout nouveau système d’avatars : les jeunes pouvaient se créer des avatars non genrés, qui évoluaient tout au long de l’été. Cette initiative montre bien que les Bibliothèques ont tenu compte de leur public cible et de ses intérêts.

Volet anglophone

La Bibliothèque publique d’Orillia a su créer un Club positif et attrayant. En cette période où les interactions étaient très limitées, elle a permis aux enfants de tous âges d’échanger individuellement avec des membres du personnel, en toute sécurité. 

La Bibliothèque a admirablement réussi à conserver une vision à long terme en 2020. Les efforts déployés ne visaient pas seulement à favoriser la lecture pendant l’été en cours, mais à faire naître des passions que les usagers conserveront toute leur vie. Les comptes rendus illustrés des enfants et les critiques de livres des adolescents ont été transmis aux familles dans un bulletin hebdomadaire.

Même lorsque la Bibliothèque était fermée, les résidents d’Orillia pouvaient voir par la fenêtre un arbre auquel s’ajoutait une feuille chaque fois qu’un enfant signalait avoir lu un livre. Cette idée simple et créative a eu un effet positif sur la communauté pendant la pandémie.  

Troisième prix (2 000 $)

Volet francophone 

Les deux succursales des Bibliothèques de Rosemont–La Petite-Patrie ont clairement démontré comment elles avaient atteint leurs objectifs. Tout au long de l’été, elles ont mis l’accent sur l’accessibilité : invitation d’une drag queen, présentation de livres audio non sexistes et activités pour les jeunes offertes en ligne ou sur papier.

De plus, grâce à leurs capsules « Que fais-tu cet été? » et à leur site Web très complet, les Bibliothèques ont su maintenir les liens avec leur clientèle.

Tous les objectifs nous ont semblé excellents. Les Bibliothèques de Rosemont–La Petite-Patrie ont déployé des efforts admirables pour initier et maintenir le contact avec les enfants, notamment en créant une page de conversation réunissant les bibliothécaires et les enfants de la communauté.

Volet anglophone 

La Bibliothèque publique de Pickering a misé sur la participation des familles et le bien-être de la communauté, organisant des initiatives rassembleuses pour favoriser la littératie : fête du livre, lancements de livres d’auteurs canadiens, prix littéraires et activités libres en ligne.

Le passage en mode virtuel pour le Club de 2020 fut impressionnant. La fête de lancement montrait bien l’importance que la Bibliothèque accorde à la lecture : les enfants recevaient en cadeau des livres d’auteurs et d’illustrateurs canadiens et apprenaient comment s’inscrire au Club.

Par ailleurs, la Bibliothèque a fait preuve de débrouillardise en adaptant ses activités pour le Web. (Elle mise habituellement sur les comptes rendus de lecture, une formule qui remporte beaucoup de succès.) Elle a opté pour des vidéoconférences afin de questionner les enfants sur leurs lectures, un procédé amusant qui brisait l’isolement.

Mentions honorables

Volet francophone 

Les Bibliothèques de la Ville de Laval ont fait preuve de créativité en misant sur des thèmes accrocheurs – le mystère et le savoir – pour cibler les enfants de 8 à 12 ans, un groupe parfois difficile à intégrer dans la programmation jeunesse.

Leur concept de capsules vidéo était très bien pensé, et la qualité du produit, magnifique.

Les Bibliothèques ont aussi eu l’excellente idée d’embaucher des comédiennes de leur communauté.

La Bibliothèque de Varennes avait un objectif tout simple : encourager les enfants à lire, peu importe le moment, l’endroit et le type de lecture.

Elle a offert une multitude d’activités variées, dont des vidéos et des capsules Web qui ont diverti les enfants tout au long de l’été.

Les Bibliothèques de Verdun ont quant à elles offert de magnifiques cartes de bingo aux enfants! Il y en avait pour plusieurs catégories d’âge, et la variété de défis présentés était une excellente façon de faire aimer la lecture aux jeunes tout en les amusant. 

Les Bibliothèques ont aussi publié sur leur site Web plusieurs ressources et vidéos qui ont favorisé la participation des enfants pendant cet été hors norme.

Volet anglophone 

La Bibliothèque publique d’Orangeville s’est donné un objectif unique : aider les parents à favoriser la littératie chez leurs enfants.

Pour y arriver, elle a présenté sur le Web des contes interactifs mettant en vedette une bibliothécaire en train de lire une histoire à son enfant de 7 ans. Les familles pouvaient se procurer des sacs de bricolage sans entrer dans la bibliothèque dans le cadre de cette activité.

Cette approche a démontré la relation particulière qu’un parent et son enfant peuvent développer en lisant ensemble.

La Bibliothèque publique de Cochrane a continué de soutenir sa communauté en proposant du matériel en français, en anglais et en cri, ainsi que des documents pour les personnes atteintes d’une déficience visuelle ou privées de tout accès à Internet.

Les membres du personnel ont veillé à ce que les usagers puissent participer malgré une connexion peu fiable ou inexistante, l’éloignement et les difficultés associées au prêt sans contact. 

La Bibliothèque a fait preuve d’ingéniosité pour adapter le Club à tous les membres de la communauté, dont son importante communauté crie. 

La Bibliothèque de Beaumont a fait beaucoup avec peu de moyens, démontrant toute sa créativité en réalisant pas moins de 67 vidéos!

Elle a aussi aménagé un magnifique coin lecture orné d’une citation sur la littératie, et elle a lu le premier chapitre de livres destinés à des enfants de tout âge, favorisant l’amour de la lecture d’une manière agréable et stimulante pendant tout l’été.

La diversité de l’offre pour encourager la littératie était impressionnante. 

La Bibliothèque publique du canton de Champlain a fait appel à son réseau communautaire d’agriculteurs pour susciter l’intérêt des jeunes et des futurs lecteurs. Les séances de lecture offertes à des moutons, des chiens et des vaches ont suscité des interactions rigolotes entre les membres du personnel, le public animalier très distrait et les enfants qui visionnaient la vidéo. 

L’heure du conte sur Facebook Live était aussi populaire qu’instructive grâce à la lecture ou à la présentation de livres parlant d’animaux qui déambulaient autour du conteur. 

Ce programme bilingue était tout simplement fantastique!

Prix des bibliothèques 2019

Bibliothèque et Archives Canada, de concert avec la Bibliothèque publique de Toronto et le Groupe Banque TD, a le plaisir d’annoncer les lauréats des Prix des bibliothèques du Club de lecture d’été TD 2019.

Depuis 2007, les Prix des bibliothèques récompensent les programmes du Club les plus novateurs et efficaces mis en œuvre dans les bibliothèques publiques du pays, tant en français qu’en anglais.

Voici les lauréats du premier prix (8 000 $) en français et en anglais :

La Bibliothèque publique de Pointe-Claire (au Québec) s’est démarquée grâce à son programme créatif et innovant, qui misait sur les possibilités offertes dans sa région. En plus de promouvoir la lecture auprès des enfants, la succursale a mis en place des défis pour toute la famille afin d’encourager tout le monde à participer au Club.

La création d’une brigade de la lecture a permis de rejoindre la communauté à plus grande échelle : une employée s’est promenée à vélo afin de distribuer des livres dans les camps de jours et ailleurs, en plus de remettre des coupons de tirage aux passants.

Une attention particulière a également été apportée aux enfants ayant des difficultés de lecture, qui ont pu faire la lecture à un chien spécialisé en zoothérapie.

Grâce à la grande variété d’activités proposées par la bibliothèque, le Club a connu beaucoup de succès auprès des enfants et de leurs familles. 

La Bibliothèque publique de Shelburne (en Ontario) a mis sur pied un programme orienté vers la promotion de la lecture et des livres. Les activités créatives conçues pour le Club mettaient en valeur le plaisir de lire et appuyaient des objectifs en littératie afin d’encourager les enfants à explorer leurs intérêts, à faire preuve de curiosité et à s’ouvrir à la découverte.

Le personnel a préparé des activités pour tous – poupons, parents et enfants –, en plus d’organiser divers clubs thématiques, notamment sur les blocs LEGO, la cuisine et la fabrication de glu. 

Grâce à la qualité et à la variété de sa programmation, la bibliothèque a accueilli semaine après semaine un grand nombre d’enfants enthousiastes à l’idée de participer au Club.

Voici les lauréats du deuxième prix (4 000 $) en français et en anglais :

La Bibliothèque municipale de Sainte-Catherine (au Québec) a fait un travail remarquable afin d’offrir un programme accessible aux enfants de tous âges, et même aux poupons. Sa programmation bien équilibrée mariait les activités de lecture et les activités favorisant les interactions entre les jeunes. La construction collective d’une création en blocs LEGO, notamment, a incité les enfants à lire, ceux-ci recevant une pièce pour chaque livre emprunté.

La bibliothèque a aussi tiré pleinement parti du thème de la nature en organisant des activités autour du développement durable et de l’environnement, que ce soit en succursale ou en plein air.

Tous ces efforts déployés par le personnel pour offrir un programme complet au public ont été récompensés : les inscriptions au Club ont augmenté de près de 25 %!

La Bibliothèque publique de Timmins (en Ontario) a offert un programme d’été exceptionnel, comme en témoignent les commentaires des parents.

Elle a su rejoindre un maximum de personnes grâce à une promotion étendue au sein de la communauté et à des activités créatives et dynamiques, comme une fête de lecture, un jeu d’évasion et une bibliothèque ambulante en milieu urbain, le tout avec l’aide de divers partenaires de la région. 

En plus d’offrir des activités bilingues, le personnel a fait de l’accessibilité une priorité, permettant à tous les enfants de participer au Club, peu importe leurs aptitudes. De plus, grâce aux encouragements des employés, les jeunes lecteurs et lectrices ont rédigé et soumis à la bibliothèque plus d’une centaine de comptes rendus de lecture! 

Voici les lauréats du troisième prix (2 000 $) en français et en anglais :

Les Bibliothèques de Trois-Rivières (au Québec) ont axé leur programme sur la lecture, celle-ci étant au cœur de toutes leurs activités. Elles ont non seulement exploité le plein potentiel des livres au sein de leur programmation, mais ont aussi fait connaître toutes les ressources offertes dans leurs succursales.

Les bibliothèques ont travaillé en amont, sondant les parents et les enfants afin de mieux cibler leurs intérêts. Résultat : elles ont créé un programme accessible et attrayant pour diverses tranches d’âge. Elles ont aussi permis aux enfants de se dépasser en se fixant eux-mêmes un objectif individuel à atteindre.

Les activités de promotion ont généré beaucoup de visibilité pour le Club, qui a vu son nombre d’inscriptions augmenter en 2019. L’engagement du personnel ainsi que l’intérêt des jeunes étaient au rendez-vous!

La Bibliothèque publique Scugog Memorial (en Ontario) a proposé un programme basé sur la lecture et l’inclusivité.

Les activités conçues dans le cadre du Club ont incité les enfants à lire davantage, comme l’ont noté les parents. L’activité jumelant la lecture et la fabrication de bijoux (« Read and Bead ») a d’ailleurs été très populaire auprès des jeunes.

Le personnel a mis un point d’honneur à offrir un programme ouvert à tous, faisant notamment des dons de livres aux enfants qui, autrement, n’auraient pas eu la chance d’emprunter des ouvrages en bibliothèque. En plus d’encourager la lecture en succursale et à la maison, la bibliothèque s’est associée aux écoles et aux garderies pour promouvoir le Club.

Grâce à ces initiatives fondées sur l’ouverture et l’engagement communautaire, encore plus d’enfants ont pu participer au Club : la bibliothèque a noté une augmentation de 78 % dans le nombre d’inscriptions!

Des mentions honorables ont également été décernées aux bibliothèques suivantes :

La Bibliothèque de Mercier (au Québec) a lancé en grand son Club de lecture d’été en adoptant symboliquement un ours polaire. En plus de « visiter » le climat polaire, le personnel a entraîné les enfants dans une expédition désertique, une plongée aquatique et une excursion tropicale.

De plus, pour encourager les enfants à lire, la bibliothèque plantait un arbre chaque fois que 150 livres étaient lus. Grâce à l’engagement des enfants, qui ont dévoré au total plus de 1 200 livres pendant l’été, la bibliothèque a planté huit arbres.

La programmation de la bibliothèque a contribué à favoriser les découvertes et à éveiller la curiosité des enfants, tant pour la lecture que pour la nature.

La Bibliothèque municipale de Gatineau (au Québec) a fait rayonner le Club et la lecture grâce une promotion marquée dans les garderies, les écoles et les organismes communautaires. Son approche proactive a augmenté la portée du Club auprès de la communauté. 

La programmation, qui comptait près de 300 activités, a permis aux enfants d’explorer plus d’une dizaine de sujets sur la nature. Elle a suscité beaucoup de commentaires positifs de la part des parents, et beaucoup d’intérêt chez les enfants. La preuve : la bibliothèque a connu un record de participation!

Les Bibliothèques publiques du canton d’Alfred-Plantagenet (en Ontario) ont appuyé la lecture dans le cadre de leur Club, que ce soit à travers le jeu ou le bricolage. La création d’un livre mettant en vedette les bricolages des enfants a stimulé les compétences artistiques des jeunes et augmenté leur confiance en eux.

Malgré leurs ressources limitées et la vaste zone rurale à couvrir, les bibliothèques sont parvenues à offrir un programme riche et intéressant pour les jeunes de la région. Grâce à cela, les inscriptions au Club ont doublé! 

La Bibliothèque de Penhold and District (en Alberta) a jumelé un livre à toutes les activités de son programme, faisant de la littératie une priorité au sein du Club. Le personnel a enrichi la programmation en tenant compte du thème de la nature, grâce à des activités de survie (de type « Survivor ») et à des histoires de camping, en plus d’adapter ses activités pour permettre à des enfants de différents groupes d’âge de participer.

Les efforts déployés par le personnel pour promouvoir le Club et la lecture et concevoir un programme attrayant pour tous les enfants ont été récompensés : au total, les 130 enfants inscrits ont lu plus de 3 430 livres!

La Bibliothèque publique de Melville (en Saskatchewan) a fait un travail remarquable afin d’accommoder tous les enfants ayant des besoins particuliers et de leur permettre de participer pleinement au Club. En collaboration avec la communauté, le personnel a proposé des activités écologiques bien adaptées au thème de la nature, dont la plantation d’un jardin ainsi que des activités axées sur le développement durable (réduire, réutiliser, recycler et repenser la façon d’utiliser les ressources).

Malgré un personnel restreint, la bibliothèque a organisé un programme qui a su plaire aux enfants, comme l’indiquent les commentaires des parents qui ont noté les effets positifs du Club sur leurs enfants.

La Bibliothèque publique de Wawa (en Ontario) a animé quatre grands clubs tout au long de l’été. Les activités conçues pour les enfants reposaient sur les livres et mettaient en valeur la lecture : un jeu d’évasion avait pour but de trouver un livre, et un pot de bonbons était rempli au fur et à mesure que les enfants lisaient des ouvrages (« Reading is Sweet »).

Malgré la petite communauté desservie, la bibliothèque a déployé des efforts considérables afin de veiller au rayonnement du Club partout dans la région.

Enfin, voici le lauréat du Prix d’accessibilité offert par le Centre d’accès équitable aux bibliothèques :

Bibliothèque publique de Moose Jaw (en Saskatchewan)