Histoires à finir

Feather

Une panne catastrophique

Mérédith est folle du soccer : l’adrénaline des parties, ses coéquipières, son instructrice et même les entraînements lui donnent une énergie incomparable! Ce soir, l’équipe se réunit une dernière fois avant le championnat régional, en fin de semaine prochaine. Elle est en bonne position pour gagner. Il ne faut donc rien négliger, surtout pas l’entraînement du mardi soir.

Il est 18 h 10. Mérédith doit être sur le terrain à 18 h 30, prête à s’exercer en vue de LA partie de l’été. Papa est déjà au volant, et Mérédith le rejoint avec précipitation. C’est un départ! Ils ne sont plus qu’à quelques coins de rue quand, tout à coup, l’auto connaît des ratés : le moteur crache, la voiture bringuebale, puis stoppe au beau milieu du chemin. Papa essaie de redémarrer… en vain. Aucun bruit!

Mérédith s’impatiente, mais rien n’y fait. Partir à pied? C’est encore trop loin pour arriver à temps. Appeler le garage? On sera trop en retard si on attend la remorqueuse. Et de toute façon, papa a oublié son cellulaire. Il ne peut même pas appeler maman à la rescousse!

Nooooon! Il ne faut pas rater cet entraînement! Que faire?

Ouf! Une voiture se range à leurs côtés. C’est la maman de Naomie, l’amie de Mérédith, qui s’informe : « Qu’est-ce qui vous arrive? » Papa lui répond que son auto refuse de repartir. Elle offre donc de prendre Mérédith à bord et d’amener les deux filles à l’entraînement. Elle remet aussi son cellulaire à papa pour qu’il appelle les secours.

Les deux coéquipières arrivent enfin au terrain. L’équipe est au complet : pour une fois, personne ne manque à l’appel. On sait l’importance de ces derniers exercices! Mais zut! Dans sa hâte, Mérédith a laissé son sac de sport dans la voiture de papa. Elle rembarque donc dans l’auto avec la mère de Naomie, qui s’empresse de retourner sur les lieux de la panne.

Oups! L’auto de papa n’y est plus. Que faire? Aller au garage pour récupérer le sac? Mais quel garage? Et si papa avait plutôt appelé maman, et que l’auto était repartie d’elle-même? Où est donc le sac de Mérédith? Sans ses souliers porte-bonheur, elle n’a aucune chance d’avoir un bon entraînement…

Invente une fin pour cette histoire! Il suffit de cliquer sur le bouton ci-dessous. Sois créatif!

Publie ta réponse
Footer top

Les histoires finies

lifu

Quand elle ne savait pas quoi faire, le père de son amie Nina est passé et Nina a apporté deux tenues d’uniformes de football parce qu’elle craignait que quelqu’un n’oublie d’apporter un uniforme de football. Le père de Nina a porté Nina et Mérédith pour jouer au football ensemble.

12 juil.
licorna

oh non il faulaut que jaie au soccer si jap ellait lelectriciens a suivre le 10 juillet

6 juil.
netherounet

alors, ils allaient vers la maison de Mérédith en vitesse, il y avait que la voiture, mais pas le sac ! Mérédith proposa à la mère de Naomie d’aller le chercher dans toute la ville, mais, la mère de Naomie n’a pas accepté :

  • On a pas le temps d’aller la chercher ! Le soccer va commencer dans cinq minutes et explorer toute la ville prend 3 heures.

Puis soudainement, le téléphone de Mérédith sonnait. Sa mère lui dis que son père l’a échappé au 8581 avenue de Pomporda, près du stade. Mais l’entraînement à commencé et l’équipe de Mérédith à commencé en premier avec l’équipe de Sofa. Ils retrouvaient le sac de Mérédith sur le terrain. Mais trop tard, l’entraînement de les équipes de Mérédith et Sofa sont terminées. Il faut attendre encore 8 heures, dans la nuit, avant de revenir sur le terrain. Très fatigué, après l’aube, Mérédith dormait sur la route. Fin.

6 juil.
Voir toutes les histoires finies