Histoires à finir

Qui dit vrai?

Samedi, c’est jour de lessive chez la famille Méthot. Des tas de vêtements sales s’empilent sur le sol. Il faut dire qu’avec les triplés, Lou, Max et Phil, il y a trois fois plus de vêtements à laver!

Monsieur Méthot s’active entre la laveuse, la sécheuse et le panier à linge. Un peu plus loin, les enfants s’amusent. L’un d’eux se souvient : « Quand j’avais trois ans, j’ai descendu les escaliers dans le panier à linge! » Aussitôt, ses frères s’exclament : « Non, c’était moi! » « Non, c’est MON histoire! »

À tour de rôle, les triplés se rappellent cet exploit. Lou raconte comment il s’est éraflé les coudes sur la carpette au bas des escaliers. Max, lui, affirme que le chat de la famille était avec lui dans le panier. Et Phil se souvient de son énorme culbute quand il a atteint le sol.

Qui a raison?

Invente une fin pour cette histoire! Il suffit de cliquer sur le bouton ci-dessous. Sois créatif!

Publie ta réponse

Les histoires finies

milion

Phil dit: On n’a même pas de chat. Pas faux dit Lou. Maman arriva et dit: Phil tu n’as jamais fait de culbute. Tu es l’anti-bobo de la famille. Lou, d’un air fière, dit: Je vous l’avais dit!

29 juillet
lavkel134

lou dit alors cétais a la tele max replique non cest pas vrai puis phil va voir papa et lui raconte la dispute qui ce produis entre cest frère .

papa dit alors personne a raison phil cest mon histoire!!!!

20 juillet
ratdebiblio

Lou, Max et Phil se précipitent à la rencontre de leur père qui essaie de plier des draps. Tous les trois parlent en même temps.

-Vous voulez connaître la vérité? demande le père.

Les trois enfants acquiescent.

-Eh bien, voilà: quand vous aviez trois ans, avant de vous endormir, je vous ai raconté une histoire qui m’est arrivée lorsque j’étais jeune. J’ai glissé l’escalier chez grand-maman dans un panier à linge. Vous avez été si impressionnés par cet exploit que vous avez commencé à rêver de cette aventure, mais vous avez remplacé papa par vous-même dans le panier. C’est pour ça que vos histoires sont différentes. Elles proviennent de votre inconscient. Alors, personne n’a raison.

Les triplés s’éloignent, déçus.

Mme Méthot arrive et demande à son mari ce que les enfants voulaient. M. Méthot lui fait un clin d’œil et dit: «Pour éviter la chicane, je leur ai dit que c’était moi, et non Lou qui avait glissé dans le panier.»

19 juillet
Voir toutes les histoires finies